16 mai 2017

Bleus comme la ville

 

Depuis qulques jours, des personnages bleus ont fait leur apparition dans les artères de Pointe-Noire au grand étonnement de la population. Une entreprise de nettoyage de la ville vient de s’y installer. Quel soulagement !

Nettoyage ville de Pointe-Noire

Vêtus d’une combinaison bleue comme les taxis de Pointe-Noire et comme son océan, une équipe de nettoyeurs travaille depuis plusieurs jours dans la ville océane. Il était temps que le problème de l’assainissement de la ville de Pointe-Noire soit prise en charge, car sans aucun abus de langage, la ville de Pointe-Noire était devenue la ville la plus sale du Congo. Même à Nkayi et Dolisie (3ème et 4ème ville du Congo) on peut trouver, sans trop chercher, des poubelles publiques, au service de la population.

J’ai toujours été surprise de constater que, malgré la taxe municipale prélevée aux populations actives, rien n’était visible au niveau de la propreté. Cela crée forcément de la frustration pour les taxés qui subissent le retrait injustifié de la somme de 1 000 F CFA dans leur salaire mensuel.

J’ai aussi toujours été surprise de constater que certains ménages de ma ville sont servis pas des fous qui viennent ramasser les ordures moyennant un petit pécule de l’ordre de 100 FCFA à 200 F CFA. Ces ménages n’en pouvaient plus de garder des tas d’ordures devant leur maison. Il était temps que les autorités municipales réagissent, car il est curieux de constater que des fous nettoient la ville ! Vous pouvez le vérifier, un fou nommé Koyi Koyi nettoie les quartiers Mawata, Rex, Total bar, aux abords de l’ancien grand marché de Pointe-Noire. C’est un exemple parmi tant d’autres…

Du côté de Loandjili[1], à côté de l’école primaire « Balou Constant », une décharge publique à ciel ouvert est en train de prendre corps. Depuis des mois, aucune benne à ordure n’a été déposée. Les populations riveraines viennent désormais jeter leurs ordures à même le sol. Les ordures avancent donc lentement, mais sûrement. J’espère juste qu’elles ne vont pas arriver jusqu’au domicile de Madame le Maire qui vit dans le quartier !

Photo décharge HNM

Ce que nous pouvons souhaiter aux populations de Pointe-Noire, c’est de réserver un bon accueil à cette nouvelle initiative. Nous allons profiter de cette prestation pour pouvoir être débarrassé de nos ordures. La propreté chassant la maladie, il serait bien que les populations prennent de bonnes habitudes en acheminant dorénavant leurs ordures dans des lieux indiqués pour que cette nouvelle entreprise fasse correctement son travail. C’est un vœu, celui de voir cette entreprise aller dans tous les quartiers et ne pas se limiter à nettoyer les grandes artères, plus visibles, au détriment de ces endroits perdus qui poussent dans ma ville. Que cette apparition ne soit pas un simple mirage, ni même un coup de publicité le temps des élections législatives !

Une ville est propre grâce aux efforts conjugués des autorités compétentes et des populations averties qui participent par leur motivation et leur exigence afin d’accompagner un projet visant à rendre leur ville plus agréable et plus vivable.

Sur ce, je propose que nous nous projetions afin de figurer dans le top 10 des villes les plus agréables du monde d’ici à 20…  Oups, j’allais oublier. J’espère aussi que ce n’est pas (comme le disent les mauvaises langues) juste le temps de la visite du Président de la République dans la ville océane.

[1] Quartier de Pointe-Noire

Partagez

Commentaires